Le story-board : L’art de la prévoyance

Qu’est-ce qu’un story-board ou scénarimage ?

Il s’agit d’une représentation graphique, plan par plan, basée sur le scénario de votre vidéo. Cela ressemble un peu à une bande dessinée dont les images reflètent, plan par plan, les dialogues et les aspects visuels de votre vidéo. C’est la deuxième grande étape dans la création vidéo, elle vient juste après l’importante étape de scénarisation.  

Comment ça fonctionne ?

Le story-board se doit d’être un processus de collaboration entre le client et l’entreprise de production. On compte habituellement au moins un stade où le client vérifie et approuve le story-board ou encore, demande d’effectuer des changements. Le but est d’illustrer la vision du client avant de commencer l’étape coûteuse du tournage.

Chaque phrase du scénario sera représentée dans un cadre sur la page, parfois même dans plusieurs cadres si cette phase requiert plusieurs mouvements de caméra.

Ce qui ne prend qu’une ligne d’écriture, par ex. :  » Zoom in de l’extérieur de l’édifice, à travers la fenêtre et passé le patron pour s’arrêter sur le logo de la marque sur la tasse de café  » peut prendre plusieurs cadres à illustrer.  Voici ce à quoi un story-board peut ressembler:

 

Qui en est responsable ?

L’équipe de production peut embaucher un artiste du story-board, surtout si le client a besoin d’une version plus léchée (par ex. : pour convaincre un intervenant de la validité d’un concept) ou si la vidéo contient des séquences animées.  Certains réalisateurs peuvent eux-mêmes dessiner rapidement un simple story-board ou peuvent l’illustrer en utilisant des photos. Qu’il soit fait de façon professionnelle où amateur, le story-board fait en sorte que le client, ainsi que l’équipe, puissent facilement visualiser la vidéo et l’approuver avant que le tournage commence.   

Votre projet nécessite-t-il un story-board ?

L’étape du story-board ajoute effectivement du temps et des coûts additionnels au processus de préproduction, mais il n’est pas nécessaire pour toutes les vidéos. Dans certains cas, il offre plusieurs avantages.

a) Pour les séquences visuellement complexes: Vous n’aurez peut-être pas besoin de faire un story-board pour votre vidéo en entier mais seulement pour certaines séquences aux nombreux mouvements de caméra ou encore, où les protagonistes entrent et sortent du cadre.

b) Pour une meilleure communication au sein de l’équipe : Lorsque tous les membres de l’équipe sont au courant de quels plans ils essaient de reproduire, les risques de mauvaises interprétations et de malentendus sont réduits. Pendant ce temps, le client n’essaiera pas de deviner ou d’imaginer incorrectement, la façon dont les plans ou les mouvements de caméra s’enchaineront, il saura assurément ce à quoi s’attendre.

c) Épargnez du temps et de l’argent : Une bonne préplanification signifie que moins de temps et d’argent seront dépensés au cours de la phase de production où l’équipement et le personnel sont chargés à l’heure.

L’équipe, sachant exactement ce qu’elle aura a réalisé, peut allouer de façon précise le nombre de temps, d’équipement et de personnel utile pour chaque séquence.

Quand le story-board est-il inutile ?

Tandis que la prévisualisation de concepts peut être valable pour certaines séquences complexes, les événements imprévisibles tels que le direct, de simples vidéos de têtes parlantes et les séquences visuelles de base ne nécessitent habituellement pas de story-board.

Vous n’êtes pas certains de l’utilité d’un story-board pour votre prochaine vidéo ? Contactez-nous pour en avoir une idée plus claire.